5 plats les plus épicés de la Thaïlande

Étant un atout de la culture et aussi du tourisme en Thaïlande, la gastronomie thaïlandaise est connue dans le monde pour sa richesse et son goût inoubliable. En Thaïlande, vous trouvez facilement des bons plats de rue aux ceufs royaux dont les recettes sont très sophistiquées. En plus, la gastronomie de ce pays est aussi réputée pour les plats épicés.

Voici donc la liste de 5 plats les plus épicés que vous ne pouvez pas manquer lors de votre visite en Thaïlande.

1. Gaeng Tai Pla, l’un des plats les plus épicés de la Thaïlande

Gaeng Tai Pla Thaïlande

Se trouvant à la première place dans la liste des plats thaïlandais les plus épicés figure le gaeng tai pla. Ce plat contient les ingrédients typiques du sud de la Thaïlande. On peut citer, entre autres, des piments séchés, des feuilles de galanga, de curcuma et de kaffir, des viscères de poisson fermentés, du poisson, de la citrouille, des aubergines, des haricots longs ainsi que des pousses de bambou. Le tout créant un curry salé et épicé.

Ainsi, vous assurez-vous avant tout qu’il y ait une épicerie à proximité, car à peine vous aurez terminé votre plat, vous aurez sans nulle doute besoin de beaucoup de lait et de crème glacée pour apaiser votre bouche en feu.

2. Gaeng Kua Kling

Gaeng Kua Kling Thaïlande

Autre spécialité du sud de la Thaïlande, c’est le kua kling, un curry sec. Il est beaucoup plus simple à concocter par rapport à bien d’autres plats thaïlandais. Pour préparer cette recette il faut une pâte de curry composée de piment, de poivre, de citronnelle, d’ail, de curcuma, de galanga, de sel et de pâte de crevettes. Toutes ces composantes sont ajoutées et mélangées à la viande à rôtir dans une poêle jusqu’à ce qu’elles soient toutes cuites. Le kua kling est ensuite servi avec du riz, du porc ou du poulet…

3. Som Tam

Som Tam Thaïlande

La salade Som Tam se classe au 3e rang de la liste des aliments les plus épicés de Thaïlande. Cependant, selon le lieu où vous la mangez ou la préparez, elle aurait tout aussi bien pu remporter de l’or. La papaye non mûre avec un goût acidulé est servie avec un mélange pilé de sel, de jus de citron vert, de sauce de poisson, de sucre de coco et, bien sûr, d’une poignée généreuse de piments forts et ardents. Les habitants de l’Isaan la mangeront telle un fade bol de riz bouilli. Mais les visiteurs de Thaïlande seront sans aucun doute en proie à la transpiration et à une douloureuse agonie buccale.

4. Gaeng Son

Gaeng Son Thaïlande

Si vous ne voyez pas le gaeng son, vous le sentirez assurément. Ce curry orange notoire du sud de la Thaïlande a une odeur épicée distincte. Ce qui fera certainement brûler vos poils de narines. Le gaeng son, un curry maigre à l’aspect de soupe, tire son caractère épicé des piments d’oiseau, de l’acidité du tamarin et le tout associé à la pâte de crevettes. Il contient généralement du poisson ou des crevettes. Et il est souvent servi avec du riz blanc bouilli.

5. Tom Laeng

Tom Laeng Thaïlande

Ici les os de porc sont bouillis jusqu’à ce que la viande soit tendre et se détache de l’os. On y ajoute ensuite des oignons nouveaux et des copeaux de piments verts. À première vue, le bouillon clair contenant de la viande et des légumes verts pourrait ressembler à la soupe au poulet de chez vous. Mais, ne vous y trompez pas, il se goûte incroyablement chaud. Et Tom Laeng sera sans aucun doute le prochain plat thaï que vous verrez plébiscité dans tous les médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*