Achat à crédit des parts d’une SCPI : est-ce une bonne idée ?

Vous voudriez qu’un patrimoine immobilier soit constitué en votre nom, se développe, voire se diversifie ? C’est désormais possible en recourant à un emprunt pour financer vos placements auprès d’une SCPI. À crédit, vous pourriez vous enrichir sur le long terme en sachant bien exploiter vos dettes auprès d’une banque.

 

Les avantages liés à un investissement en SCPI

 

Le montant du capital investi et le type d’investissement sont deux critères importants à considérer pour une acquisition de bien immobilier à crédit. En investissant dans une SCPI, on peut obtenir des lots d’avantages concernant ces deux points.

D’une part, votre investissement vous permet d’obtenir un ticket d’entrée modulé. En effet, vous êtes libre de fixer la mise initiale selon vos capacités financières et vos limites. Pour le cas d’un investissement en direct, vous êtes contraint de vous conformer au montant établi par l’ancien propriétaire du logement.

D’autre part, la nature de vos investissements sera plus variée et donc plus fiable. Vous pourriez donc investir dans des logements, des bureaux, des établissements sanitaires, des entrepôts… Certains SCPI promettraient même une diversification d’investissement par rapport à la localité géographique.

 

Comment choisir son type de crédit pour investir dans une SCPI ?

 

Investir dans une SCPI à crédit est une bonne idée, cependant, il faut savoir choisir son type de crédit. Amortissable ou in fine, comment choisir ? Étant le plus utilisé par les investisseurs français, le crédit amortissable vous offre une bien meilleure visibilité. Durant la période du prêt, le montant de vos mensualités sera le même. Toutefois, la seule différence est le changement de proportion entre les intérêts et le capital. En fin du contrat, les intérêts seront totalement remboursés, il ne restera donc plus que la valeur du capital. Ce genre de prêt est remboursable par anticipation, toutefois, certaines règles doivent quand même être respectées.

Le crédit in fine quant à lui prévoit un remboursement total durant la période d’emprunt uniquement pour les intérêts. Idéal pour les investisseurs fortement fiscalisés, ce type de prêt soulage le montant lié aux impôts. Ce n’est uniquement qu’à la fin du contrat que le capital doit faire l’objet d’un remboursement.

 

Qu’il s’agisse d’un crédit amortissable ou in fine, une chose est sûr : on peut très bien recourir à un prêt pour ensuite s’investir dans la pierre avec un placement en SCPI. Sur https://portail-scpi.fr, vous retrouverez d’autres détails concernant l’investissement dans une SCPI à crédit.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*