Luminothérapie : un allié précieux contre la dépression saisonnière

luminothérapie

La luminothérapie est depuis des décennies considérées comme une technique ancestrale. Elle a pour but de traiter les troubles liés au dérèglement de l’horloge interne comme la dépression. C’est une thérapie médicale qui consiste à mettre le patient en exposition à une lumière blanche superficielle qui imite le soleil. En fait, sa principale action concerne la dépression saisonnière. Mais comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont ses actions sur l’organisme ? Bref, toutes les informations nécessaires sur le sujet dans cet article.

Comment fonctionne la luminothérapie ?

Actuellement, de nombreuses personnes souffrent de plus en plus de la dépression saisonnière. En fait, ce fait est reconnu par le manque de luminosité lors de l’arrivée de la période hivernale ou automnale. État de fatigue chronique ; tristesse au réveil ; troubles de sommeils, manque de concentration, hypersensibilité… 5 personnes sur 10 en souffrent chez les Franciliens. Afin de compléter le manque de lumière, la luminothérapie s’avère la meilleure solution afin que l’organisme soit en forme. En fait, il peut procurer la dose nécessaire pour que ce dernier soit bien au top pendant la saison d’hiver.

Pour s’exposer sur une lumière blanche, le patient doit avoir besoin d’une lampe de luminothérapie. Et Ce pour en bénéficier des séances efficacement. Cette lampe peut être procurée dans le commerce. Mais il est aussi possible d’effectuer la séance auprès d’un centre de santé spécialisé. Il suffit d’une séance de deux semaines en procurant de la lumière pendant une demi-heure par jour et la dépression saisonnière peut disparaître petit à petit. 

Quelles sont les actions de la luminothérapie sur l’organisme ?

Comme il a été mentionné plus haut, la luminothérapie est spécialisée pour les personnes atteintes de la dépression saisonnière. Ces derniers s’exposent à une lumière blanche intense qui reproduit la lumière de soleil. En fait, cette technique permet de stimuler et d’accentuer ainsi que de reproduire les effets du soleil sur l’organisme.

En effet, elle permet à l’organisme de stopper la multiplication de mélatonine, mais surtout de procurer de l’énergie ainsi que d’activer la production de sérotonine et de dopamine pour que la patiente retrouve son moral et sa forme.

La luminothérapie contre la dépression saisonnière

Le plus souvent, nous avons tendance à penser que la dépression saisonnière peut se guérir naturellement. En fait, cette maladie peut conduire à des envies de suicides surtout pour les personnes atteintes qui travaillent dans un endroit clos ou peu ensoleillé.

Connu aussi sous son appellation « trouble affectif saisonnier », la dépression saisonnière n’est pas diagnostiquée que lorsqu’elle surgit pendant 2 années successives en hiver et en automne et qu’elle s’arrête en printanière.

En somme, la maladie ne surgit que pendant les saisons froides auxquels le taux d’ensoleillement est en baisse. C’est pourquoi les scientifiques ont mis en œuvre la luminothérapie pour prévenir et traiter les troubles affectifs saisonniers. Même si c’est connu comme un traitement de médecine alternative dont l’efficacité n’a pas été prouvée auparavant, actuellement, la luminothérapie est recommandée par les médecins pour traiter la dépression saisonnière efficacement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*