Pourquoi décalaminer son moteur ?

Nettoyage FAP

Les voitures fonctionnent grâce à la combustion d’un carburant dans un moteur. Il peut s’agir aussi bien du gazole que de l’essence. Cependant, cette combustion peut entraîner la formation de certains résidus charbonneux appelés calamines au niveau des éléments moteurs. Il est alors nécessaire de penser à effectuer un décalaminage moteur.

En quoi consiste un décalaminage ?

 

La présence de la calamine dans un moteur peut augmenter considérablement sa consommation en matière de carburant. Cela peut également entraîner l’accroissement des émissions de gaz polluants et une baisse de puissance de la voiture. Pour remédier à cela, il est indispensable de procéder à un décalaminage moteur. Cette démarche vise essentiellement à enlever toutes traces de calamine.

Le décalaminage est une démarche d’entretien incontournable si vous souhaitez garder votre véhicule en bon état de fonctionnement. Cela permet d’éviter les problèmes de démarrage, mais aussi la détérioration de la chambre d’admission du moteur. Il permet également de réduire la consommation du véhicule et les émissions de gaz nocif pour la santé publique et l’environnement.

Quelles sont les causes de la calamine ?

 

Plusieurs raisons peuvent expliquer l’accumulation de calamine dans le moteur d’une voiture. Les hydrocarbures imbrûlés lors du fonctionnement du moteur se déposent sur ses parois et se cristallisent sous l’effet de la chaleur. Des dépôts charbonneux se forment alors ce qui crée des problèmes de fonctionnement.

La présence de calamine peut s’expliquer généralement par la présence d’huile dans la combustion. Elle se forme dans l’échappement, la chambre à combustion et le turbocompresseur. Une combustion inadaptée, une carburation trop riche par rapport à l’air, peuvent aussi être à l’origine du calaminage. C’est aussi le cas si la voiture dispose d’un système de recirculation pour les gaz d’échappement aussi connu sous le nom de vanne EGR.

Comment traiter le calaminage au niveau d’un moteur ?

 

Pour résoudre le problème de calamine, la première démarche consiste à traiter l’origine du calaminage. Elle implique une intervention sur les éléments pouvant causer la formation de calamine (modification des réglages moteur, vérification de la qualité d’huile, diagnostic des organes défectueux, contrôle de la vanne EGR).

La seconde démarche vise à supprimer la calamine des éléments du moteur. Il est alors possible de réaliser un nettoyage manuel du système. Il consiste à démonter les organes défectueux avant le nettoyage si des dommages ont été constatés sur le moteur. Le nettoyage chimique est aussi une bonne alternative. Il s’agit d’utiliser des décalaminants en flacon ou d’effectuer un traitement par injection dans le système d’admission.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*