Travailler au Canada : comment constituer un CV?

Beaucoup de candidats optent désormais pour des candidatures à l’étranger, notamment au Canada. Toutefois, la rédaction de CV dans ce pays ne ressemble pas au modèle français. Nous allons vous donner des astuces pour séduire les recruteurs canadiens.

Comment décrocher un emploi dans un pays canadien ?

La manière de rédiger un CV au Canada ressemble beaucoup au modèle américain. Dans ce pays, les expériences professionnelles comptent beaucoup plus que votre parcours académique. En effet, même sans diplôme, vous pouvez très bien décrocher un job au Québec ou dans une autre grande ville canadienne. Les offres sont notamment variées et elles s’adressent à tout type de candidat. Le savoir-faire compte également, mais pas plus que le savoir-être. Pour rédiger un CV canadien, la tâche s’annonce plutôt difficile. Vous devez impérativement faire une rédaction pour expliquer les détails de vos anciens postes. Contrairement à vos habitudes, lister vos expériences ne suffit pas. Les recruteurs prennent le temps de bien lire chaque candidature pour évaluer son importance. Pour ce faire, reformulez vos phrases et contextualisez bien. Vous devez bien sûr rédiger un CV en langue anglaise. Pour vous aider, utilisez un service de traduction de CV. Étudiez bien l’offre et redirigez le contenu suivant les compétences demandées dans l’annonce. Cela vous aidera à constituer un CV moins long. Mettez plus de lumière sur vos compétences et détaillez bien vos motivations. Marquez aussi votre niveau d’anglais, car c’est un élément indispensable pour pouvoir décrocher un poste bien rémunéré au Canada et ses alentours.

CV canadien : quelles sont les normes à respecter ?

Si vous êtes habitué à rédiger un CV dans votre pays natal, pensez à télécharger des modèles qui correspondent au pays où vous souhaitez travailler. Suivez toujours la langue utilisée dans l’offre d’emploi. Au Canada, une règle de présentation doit être respectée pour la rédaction de CV. C’est une manière de montrer votre respect et votre implication auprès de la société convoitée. Le CV doit contenir deux pages bien détaillées qui parlent en majorité de vos anciennes responsabilités. Mettez un seul en-tête de page pour mettre vos coordonnées et votre brève présentation. Ne mettez pas de photo, les recruteurs canadiens n’y accorderont pas d’importance. Après avoir listé vos expériences pertinentes et récentes, parlez ensuite de vos objectifs professionnels. Ces derniers sont effectivement des informations que les entreprises observent le plus. C’est notamment un moyen de découvrir un peu plus le candidat et de cerner sa personnalité. Utilisez une adresse e-mail que vous utilisez fréquemment. N’ayez pas peur de mettre vos contacts sur les réseaux professionnels pour montrer que vous êtes un candidat sérieux et actif. Pour parler de vos certificats et de vos diplômes universitaires, il est recommandé d’employer les termes en vigueur au Canada. Soignez bien la présentation de votre CV en mettant une séparation pour chaque section. Puis, les Canadiens apprécient beaucoup les références et les recommandations. Sollicitez vos anciens employeurs pour vous épauler dans votre quête.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*