Comment devenir un chauffeur de taxi ?

Taxi

Devenir chauffeur de taxi peut paraitre simple, mais il est indispensable de réaliser quelques formations et démarches, car ce métier est réglementé. Après l’acquisition du permis de conduire, un examen de capacité professionnelle attend le chauffeur. Dès qu’il reçoit sa carte professionnelle, il doit choisir entre deux options pour l’exercice de son activité : salarié ou indépendant.

L’élargissement des nouvelles technologies invite en outre à se concentrer sur une étude approfondie du marché. Mais comment devenir un chauffeur de taxi ? Dans cet article, petit focus sur ce sujet.

La description du métier

Le chauffeur de Taxi SaintQuentin en Yvelines ne se contente pas d’attendre les clients et de les transporter d’un lieu à un autre. S’il veut exercer de façon rentable, il a tout intérêt à élaborer une stratégie de prise en charge. En fait, il doit savoir se trouver aux bons endroits comme les boites de nuit, les aéroports, les gares, etc., et ce, au bon moment.

Les conditions de travail sont souvent difficiles : contrainte d’être assis dans une voiture pendant de longues heures, stress de la conduite, travaillé de nuit ou les jours fériés.

En revanche, le chauffeur de taxi a l’avantage de pouvoir organiser son emploi du temps et d’être le seul maître à bord.

Son instrument de travail est un véhicule équipé des particularités du métier : indicateur lumineux de prix, compteur horokilométrique, GPS, système de communication radio, système d’information de trafic, outils de téléphonie mobile, terminal de paiement.

Il existe trois statuts différents qui coexistent dans ce métier : les chauffeurs locataires (27 %) qui louent le véhicule à des prestataires spécialisés ; les artisans (56 %) qui conduisent leur propre voiture ; et les chauffeurs salariés (17 %) qui travaillent pour le compte d’une entreprise de taxis.

Les conditions d’accès à ce métier 

Nul ne pourra acquérir le CCPCT s’il ne respecte pas l’ensemble des conditions suivantes :

    • être titulaire du permis B depuis trois ans au minimum, ce qui inclut que l’âge minimum pour devenir un chauffeur de taxi est de 21 ans et que le candidat ne doit pas avoir commis de violation ou de retrait du permis pour conduite en état d’ivresse ou autre délit grave ;
    • Avoir un casier judiciaire vierge ;
    • Passé une visite médicale obligatoire ;
    • Avoir passé un diplôme de secourisme : la formation Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1).

Quelles sont les formations nécessaires pour le métier ?

On obtient le CCPCT après une formation grâce à un examen en deux parties : départementale et nationale, qui comporte des épreuves pratiques et théoriques.

L’examen départemental n’est acceptable que dans le département dans lequel exerce le chauffeur de taxi. Pour pouvoir exercer dans un autre département, il faut repasser la partie départementale de l’examen dans le département souhaité.

Lorsque le certificat de capacité professionnelle est acquis, la préfecture délivre la carte professionnelle de chauffeur de Taxi SaintQuentin en Yvelines.

Combien de temps dure la formation ?

Pour préparer l’examen, la formation dure entre 200 et 400 heures, certaines matières sont facultatives, sur une période de trois à six mois, selon les disponibilités et les capacités. Elle est distribuée soit dans un centre de formation en séances collectives ou bien à titre individuel, en candidat libre.

Par ailleurs, l’examen est composé d’une épreuve d’admissibilité. Une épreuve nationale (réglementation nationale du métier, connaissance de la langue française, gestion, code de la route, sécurité).
Et il y a aussi une épreuve d’admission, une épreuve départementale ou locale (réglementation locale, connaissance topographique, itinéraire, mémorisation d’adresses, conduite d’un véhicule taxi, connaissance des monuments, bâtiments publics, administrations…).

En outre, le futur chauffeur de taxi devra payer aux environ 2000 euros TTC pour une formation intégrale des examens.

Combien coûtent le salaire d’un chauffeur de taxi ?

C’est très compliqué de donner des chiffres relatifs aux salaires d’un chauffeur de Taxi Saint-Quentin en Yvelines. De nombreux critères entrent en ligne de compte : ville, statut, nuit/jour, pourboires.

Seuls les ordres de grandeur sont possibles. En tant que salarié, un chauffeur de taxi peut avoir, en ville, un salaire moyen autour de 1 600 ou 1 700 euros par mois. En tant qu’artisans, certains avancent des revenus possibles de l’ordre de 3 000 à 3 200 euros mensuels.

Le choix du statut juridique du métier

À l’inverse des conducteurs de taxi salariés, les chauffeurs titulaires d’une licence deviennent des employés indépendants. Il existe de nombreux choix disponibles en ce qui concerne les statuts juridiques. Il est particulièrement possible de se diriger vers le statut d’autoentrepreneur. Pourtant, la majorité des chauffeurs de taxi indépendants préfère créer leur propre société.

En effet, différentes formes juridiques sont possibles et les statuts d’EURL ou de SASU sont très habituels.

Le statut « entreprise Unipersonnelle à responsabilité limitée » ou EURL :

Ce statut juridique engage aussi la création d’une entreprise sans associé. La responsabilité de l’associé unique est aussi étroite aux apports. En matière de régime fiscal de l’EURL, le chauffeur de Taxi SaintQuentin en Yvelines doit choisir entre l’IR (impôt sur le revenu) ou l’IS (impôt sur les sociétés).

Il est réuni au régime de la sécurité sociale des indépendants. L’associé unique se charge de déterminer le montant du capital dans les statuts. Il est possible de déposer ce capital en industrie, en apport, en numéraire ou en nature.

Le statut « société par actions simplifiée unipersonnelle » ou SASU :

La création de ce type d’entreprise se réalise seule. Ce statut juridique engage une responsabilité limitée aux apports. Affilié au régime général de la sécurité sociale, le président de la SASU profite de la même protection sociale qu’un employé.

L’évolution de carrière du métier

Le plus souvent, le statut de chauffeur-locataire est un passage intermédiaire avant de pouvoir travailler en tant qu’artisan, dans l’attente d’avoir la possibilité financière et l’expérience requise pour acquérir l’autorisation de stationnement (nombre d’immatriculations limité).

Les chauffeurs de Taxi Saint Quentin en Yvelines peuvent diriger leur activité vers des transports spécialisés : handicapés, scolaires, chauffeur de grande remise, livraison de médicaments.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*